Partager :

Le fonds souverain norvégien critique les trop fortes rémunérations portées aux AG

Le 16/05/22 à 08h21

par

Thibaud Vadjoux

Dans un entretien au Financial Times, le directeur du fonds norvégien appelle les grands actionnaires à se saisir de leur pouvoir de vote face à la "cupidité" de certains dirigeants.
pixabay

Le fonds souverain norvégien qui détient 1.200 milliards de dollars d’actifs dont 1,5% de la capitalisation mondiale, s’en prend aux salaires mirobolants des dirigeants votés en assemblées générales et qui ne sont pas

Déjà abonné

Testez gratuitement pendant 4 semaines Instit Invest

- Tous les replays des JOURNEES NATIONALES DES INVESTISSEURS

- Le service de veille unique au cœur des Investisseurs Institutionnels

- Dès 8h30 la newsletter d’actualité

Déjà abonné