Partager :

Le fonds souverain norvégien a exclu 7 entreprises à cause de leurs pratiques fiscales

Le 26/02/21 à 07h32

par

Thibaud Vadjoux

Pour la première fois en 2020, NBIM a intégré les questions de la fiscalité dans sa politique des risques. Le fonds de pension hollandais ABP y réfléchit également.

En 2020, le fonds souverain norvégien (NBIM) a décidé de désinvestir de sept sociétés en raison de leurs mauvaises pratiques fiscales, sans en révéler l’identité.

Déjà abonné

Testez gratuitement pendant 4 semaines Instit Invest

- Tous les replays des JOURNEES NATIONALES DES INVESTISSEURS

- Le service de veille unique au cœur des Investisseurs Institutionnels

- Dès 8h30 la newsletter d’actualité

Déjà abonné

Les Couronnes