Depuis son lancement en 2018, le troisième fonds souverain de l’émirat a constitué un portefeuille de 90 entreprises avec un focus initialement national mais qui commence à s’élargir au-delà des frontières.

Déjà abonné

Les Couronnes