Partager :

Le fonds souverain norvégien s'est opposé à LVMH et Sanofi en 2020

Le 01/03/21 à 07h43

par

Thibaud Vadjoux

Le fonds souverain a voté contre certaines résolutions en AG, pointant des risques de conflits d'intérêts chez LVMH ou refusant la rémunération de l'ancien PDG de Sanofi.

Le fonds souverain norvégien (NBIM), présent au capital de plus de 9.000 sociétés dans le monde et près de 200 entreprises en France, a pu prendre position contre certaines de ces plus belles pépites françaises

Déjà abonné

Testez gratuitement pendant 4 semaines Instit Invest

- Tous les replays des JOURNEES NATIONALES DES INVESTISSEURS

- Le service de veille unique au cœur des Investisseurs Institutionnels

- Dès 8h30 la newsletter d’actualité

Déjà abonné